Y esterday, tu courais encore, vers quel but à atteindre ?

avec obstination, vers quelles destinations,

Frappais sur ta balle, raquette vengeresse.

 

Ou est-elle ton enfance, pays ensoleillé,

Aux montagnes changeantes, couleurs en dégradés

Parents si jeunes encore, vous manquez au décor.

 

Ecœuré, today, de cette vie mouvementée,

Un travail éprouvant, une atmosphère viciée

Dans une ville surpeuplée.

 

Loin de tout, dans la brume, tu as tissé un voile,

Ecarté les nuages, installé, ton féminin pluriel.

 

M agnifique, mon neveu, tu as su préserver ton capital santé

E t faire de bons projets, avenir tout tracé,

L ire dans leurs pensées, les gâter d’un baiser.

L es tours de magie, c’est ta spécialité,

U surpé le titre d’un Maître Magicien,

es bouquets, tomorrow, pourras-tu en sortir de ton nouveau chapeau ? 

DANIELLE, LE 2 Mai 2009