Festival international des jardins

 

Si j’habitais Chaumont-sur-Loire, je logerais dans son Château. Tous les jours, je ferais un tour dans les jardins pour admirer les fleurs, leur parler, être complice des Jardiniers, des Artistes qui les mettent en scène, pour l’émerveillement des touristes.

Chaque soir, de ma fenêtre, à la Maison du Pêcheur, au bord de la Loire, j’ai vu une barque silencieuse attendre le fossoyeur des fleurs ; il arrive, installe les fleurs fanées de la journée, me fait un signe de la main « c’est certain, ne t’inquiète pas, d’autres magnifiques les remplaceront demain ».

 

La barque glisse vers la dernière demeure des fleurs....

 

Petits exercices avec la complicité des fleurs

 

 

AVEC DES SI !

Si j’étais une fleur……. Je serais Mimosa, j’attendrai mes 2 petits frères dans la cour de l’Ecole en m’enivrant d’une rasade… de Mimosa ;

Si j’étais un fleuve…. Je serais la Seudre en Charentes Maritimes, elle est joliment bordée, sur

deux rives, de roses « Trémière » qui lui racontent de belles histoires. Il m’arrive, d’écouter en silence, d’espérer qu’elles parlent de moi.

Si j’étais un légume… Je serai, Artichaut,  pour le plaisir de me  déshabiller, feuille après feuille, afin d’être prêt pour le prochain concours de striptease.

Si j’étais un Bouquet…je serais un assortiment de fleurs qui se jalousent.  

Si j’étais une mauvaise herbe… je n’existerais pas. 

Si j’étais une céréale…je serais comblée d’être dévorée par les petits enfants.

Si j’étais un château… je serais celui de la « Belle au Bois dormant », j’attends encore le Prince charmant.

Si j’étais un astre… je serais La lune, pour être toujours ailleurs.

 

Différentes fleurs :

Rose repérée par Ronsard

Marguerite à la garde-robe unicolore

Pétale, un seul suffit à mettre de la couleur

Gueule de loup, ne pas craindre

Muguet, continue à faire ce qui lui plait, ça finira mal !

Arôme, Dior ne fait pas mieux, le café aussi

Giroflée, au jardin, clou de girofle à la cuisine

Lupin à l’apéro, lapin en entrée

Lys, la distinction

Bleuet de peur

Sabot de Vénus aux pieds d’une chèvre amoureuse

Bégonia a le béguin de son amie la rose

Tulipe, en Hollande, ne connaissent pas le contrôle des naissances.              

 

 

A la façon de Ronsard

 

Mignonne allons voir au jardin,

Qui ce matin s’est éveillé

Un cadeau qui t’est destiné

Pour fêter ton âge câlin.

 Tes dix ans, ma petite chérie

Ont fait pousser des fleurs jolies,

Couleurs, odeurs, rien que pour toi,

Viens vite te jeter dans mes bras !

DD

 

Haïkus ou semblant d'Haïkus

Leçon de dessin

Le soleil brille

Le sable scintille

Ton ombre sur ma peau

Dessine un Picasso.

 

Rien ne sert de courir

Un oiseau siffle

La nuée passe

Escargot gris

Traîne sa coquille

Le train s’éloigne à l’infini

Bave de dépit.

 

Rentrée des classes

Un défi !  recouvrir ton dos de baisers,

Ne rien oublier 

Tracer des lignes droites,

Lignes obliques obliques

Angles obtus, , des cercles concentriques

Simplement pour réviser ma géométrie.

 

 

Histoire au ras des pâquerettes

Introduire :  « Faire une fleur »

L’agent immobilier me vante les qualités de son appartement à vendre.

Avec humour il me parle du quartier, de son emplacement, Place Victor Hugo

fleurie toute l’année, 5 pièces bien distribuées….

Je m’énerve, il me plait beaucoup cet appartement,  

Mais il est trop cher, faites un effort, cher Monsieur,

Avec plaisir, Madame, je vous fais une fleur,

Vous êtes le hasard d’un pari, vous l’avez gagné…

 

 

 

 

 Fin de la première partie 

A suivre :  Au-revoir Chaumont

Une histoire extraordinaire

Pour une si petite gare.